#TinkyStories : ceci est un titre non inspiré

” – Wolv ? Dis, Wolv, tu m’écoutes, oui ?

– Oh, pardon ma ‘Lice. Que disais tu ?”

Pendant que Alice se relançait dans ses explications, Wolv se replongea dans ses pensées. Il pensait a la manière dont ils s’étaient rencontrés. Aux sentiments qu’ils ressentait pour elle. Ce n’etait pas de l’amour, non. Il s’agissait d’un lien différent. Quelque chose de semblable a de l’amour fraternel.

En face de lui se trouvait la personne qui le comprenait le mieux. La seule a le connaître parfaitement.

” -Wolv, tu as l’air bien pensif ce soir …je parie que tu ne m’as pas écoutée ?

-En effet …je m’en excuse, mais …te rappelles tu la manière dont on s’est rencontrés ?

-Oui, comme si c’était hier ! C’était sur un jeu en ligne, il s’agissait de mes 1ers pas dessus, j’étais totalement perdue, et toi et une autre personne êtes les seuls a m’avoir tendu la main et aidée.

-En effet. A l’époque, je n’imaginais pas qu’un tel lien se formerait de la sorte. Tu es une personne intelligente, fort séduisante, et surtout d’une telle générosité. Je suis honoré d’avoir ta confiance.

-Et moi je suis contente de te connaître. C’est pour ça que je dois absolument te parler, mais si tu ne m’écoutes pas …”

Impressionné par le charisme de son amie, Wolv ne put qu’acquiescer. Qui ne serait pas impressionné par cette fille, de 1 an son aînée, aux longs cheveux d’une blondeur éclatante encadrant un visage en ovale et deux magnifiques yeux d’un bleu profond, svelte et pourtant si bien formée, d’une intelligence et une culture appréciable, et si sportive et énergique ?

Alice était une fille pleine de vie, qui rayonnait et illuminait son entourage. Leader d’un escadron de chasseurs dans l’armée de l’air, elle avait réussi et était respectée dans un univers quasi exclusivement masculin, ce qui forçait le respect. Wolv soupira

” -Vas y, je t’écoute.

-Ne soit pas triste, s’il te plaît. Je viens ce soir t’annoncer que je suis mobilisée avec mon unité en Afghanistan. J’imagine que tu dois être inquiet, mais c’est une fierté pour moi. J’aurais des perms, on se reverra, mais pas avant plusieurs mois. En attendant, garde moi dans tes pensées. Car toi, tu ne quitteras pas les miennes”

……………………..

4 mois plus tard, nous sommes le 26 Avril. Wolv repense a cette soirée du 31 décembre, ou Alice lui a avoué être mobilisée en Afghanistan. Il repense a cette soirée, et les larmes lui montent aux yeux.

La dure réalité le frappe. Alice, sa Alice, ne lui parlera jamais plus. Elle a élu domicile la haut, d’ou elle le regarde, veille sur lui.

Il sait ce qu’elle lui dirait. Elle lui dirait de ne pas la pleurer, de penser aux moments joyeux passés ensemble, et de continuer a la faire vivre dans son coeur.

6 ans après, tu es touours dans mon coeur ❤